Marie Jaëll, de l’Alsace à l’Europe

Une femme pianiste et compositrice à l’aube du xxe siècle

Ce site nécessite l’activation de Javascript

Marie Jaëll

Marie Jaëll (1846-1925), originaire de Steinseltz en Alsace du Nord, est une pianiste et compositrice qui a apporté une contribution originale à l’enseignement du piano.

Découvrir
Alfred et Marie Jaëll

Alfred et Marie Jaëll par le photographe Erwin Hanfstaengl
(Paris, vers 1880)

L’exposition

L’exposition Marie Jaëll (1846-1925). De l’art du piano à la science du toucher, réalisée par la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg et le Conseil Général du Bas-Rhin vous permet une première approche de Marie Jaëll.

Découvrir

Quelques liens


À propos de ce site

L’Association Marie Jaëll-Alsace, fondée en 1998, a été dissoute en 2017. Son site a alors été fermé.

Les informations relatives à Marie Jaëll et les numéros parus de la Lettre d’information resteront disponibles sur ce nouveau site.

Marie-Laure Ingelaere

Discographie

Marie Jaëll. Ce qu’on entend dans l’enfer, le purgatoire, le paradis, par Célia Oneto Bensaid, piano (Présence Compositrices, 2022).
Pour le nouveau label « Présence Compositrices », la pianiste Célia Oneto Bensaid a enregistré Ce qu’on entend dans l’enfer, le purgatoire, le paradis, un cycle de dix-huit pièces inspirées par la lecture de Dante. C’est la dernière œuvre d’importance et probablement la plus personnelle composée par Marie Jaëll. (Site Présence Compositrices et entretien avec la pianiste.)


Voyage, par Marina Rebeka, soprano, et Mathieu Pordoy, piano (Prima Classic, 2022, avec le soutien du Palazetto Bru Zane).
Cette invitation au voyage bouscule les catégories nationales en rassemblant 23 mélodies composées par 9 musiciens français sur des poèmes en langue française, italienne, allemande ou russe. Marie Jaëll illustre parfaitement ce contexte européen puisque Rêverie, sur un texte de Victor Hugo, y cotoie Der Sturm et 4 autres Lieder qu’elle a écrits en allemand. (Site Prima Classic.)


Les femmes dansent, par Axia Marinescu, piano (Klarthe Records, 2021).
La pianiste Axia Marinescu souhaite donner « le regard d’une femme sur d’autres femmes ». Quatre Valses mélancoliques et trois Valses mignonnes de Marie Jaëll ouvrent ce CD consacré à la musique de danse pour piano de compositrices françaises du XVIIe au XXe siècle. (Klarthe Records. Axia Marinescu.)

Approfondir

Bibliographie

Noémie Ochoa, Le toucher pianistique. À travers l’enseignement et la méthode de Marie Jaêll, Paris, Gabriel Foucou, 2022 (à paraître).
(Voir le site de l’éditeur.)


Hamish Robb, « Marie Jaëll: Pioneer of Musical Embodiment Studies », 19th-Century Music 45/3, 2022, p. 220-243.
(DOI: 10.1525/ncm.2022.45.3.220.)


Carmen R. Letourneau, Bridging dualities: the piano pedagogy of Marie Jaëll (1846-1925), Lethbridge (Alberta), University of Lethbridge, 2021 (Thèse de Master).
(Voir https://opus.uleth.ca/handle/10133/6120.)


Michael Weinstein-Reiman, « Printing Piano Pedagogy : Experimental Psychology and Marie Jaëll’s Theory of Touch », Nineteenth-Century Music Review, publié en ligne 11 mai 2020, p. 1-27.
(DOI: 10.1017/S1479409819000715. Résumé.)


Concerto for Cello in F Major, réduction pour violoncelle et piano du Concerto pour violoncelle et orchestre (1882) par Wendy Velasco, SCM Press, 2019.
(Digital Sheet Music.)

Approfondir

Accès aux documents


Actualités 2023 Plus

Venise et autres lieux, saison 2022-2023 :
Cycle Compositrices ! du Palazetto Bru Zane.

Pour sa nouvelle saison 2022-2023, le Palazzetto Bru Zane propose un cycle dédié aux compositrices, en collaboration avec d’autres festivals. Ces concerts, programmés en divers lieux, permettent de découvrir tout un pan méconnu de la vie musicale du xixe siècle. Ils présentent un large florilège d’œuvres de femmes compositrices. (Voir le programme complet.)

Concerts où figurent des œuvres de Marie Jaëll :

  • Toulouse, 21 septembre 2022 : Le champ des possibles par la pianiste Marie Vermeulin (Piano aux Jacobins). (Annonce.)
  • Paris, 16 février 2023, et Venise, 8 mars 2023 : Compositrices et mélodie française par des artistes de l’Académie de l’Opéra National de Paris. (Paris - Venise.)
  • Venise, 18 avril 2023 : La voix du salon par Cyrille Dubois, ténor, et Tristan Raës, piano. (Annonce.)
  • Venise, 27 avril 2023 : La preuve par quatre par Alexandre Pascal, violon, Léa Hennino, alto, Héloïse Luzzati, violoncelle, et Célia Oneto Bensaid, piano. (Annonce.)
  • Venise, 11 mai 2023 : Cordes sensibles par Johannes Gray, violoncelle, et Anastasiya Magamedova, piano. (Annonce.)
  • Paris, 23 juin 2023 : Compositrices romantiques par l’Orchestre de Chambre de Paris, dirigé par Hervé Niquet, avec David Kadouch au piano. (Annonce.)

Augsbourg, 13 et 14 février 2023 :
Reprise Classique au Kongress am Park.

Ce concert de l’Augsburger Philharmoniker, donné au Kongress am Park d’Augsbourg sous la direction d’Ivan Demidov, les 13 et 14 février 2023 à 20h, propose des œuvres de compositeurs français, dont deux compositrices, Marie Jaëll et Louise Farrenc. La violoncelliste Raphaela Gromes interprètera le Concerto pour violoncelle et orchestre de Marie Jaëll, qui sera suivi du Concerto pour violoncelle et orchestre n° 1, op. 33, de son maître Camille Saint-Saëns. Hector Berlioz complète le programme. (Voir l’annonce.)


Barcelone, 18-19 février et 17-18 juin 2023 :
Sonets de joguina (des notes comme jouets, litt. sonnets jouets).

Depuis quelques années, Santi Careta propose, à « L’Auditori » de Barcelone, un spectacle musical destiné aux jeunes enfants. Un répertoire d’une vingtaine d’œuvres, chants traditionnels ou compositions de grands maîtres, les emporte dans un voyage plein de sons, de surprises et de sensations. Marie Jaëll est la seule femme retenue au programme, avec Petits Lutins et Chanson berçante, deux pièces parues dans le vol. 2 du Toucher (1899) et reprises par André Rihouet dans le recueil Sept pièces faciles pour piano. Pour les enfants (1930). (Voir l’annonce et la présentation du livre-CD.)


Avignon, 13 et 16 avril 2023 :
Concert Paysages : un voyage en Europe.

Le 13 avril 2023 à 20h, à l’Opéra Grand Avignon, la pianiste Célia Oneto Bensaid et l’Orchestre national Avignon-Provence, dirigé par Débora Waldman, feront découvrir le Concerto pour piano n° 1 de Marie Jaëll, œuvre de facture originale écrite à Paris. Seront aussi interprétées les Danses populaires roumaines de Bela Bartok et la Symphonie n° 3 inspirée à Mendelsshon par un voyage à Édimbourg. (Voir l’annonce.)

Le même concert sera donné le 16 avril à 16 h au Pôle culturel Jean Ferrat de Sauveterre du Gard. (Voir l’annonce.)


Frankfurt (Oder), 21 avril 2023 :
Concert du Brandenburgisches Staatsorchester.

Le 21 avril 2023 à 19h30, dans la Grande Salle de la Konzerthalle Carl Philipp Emanuel Bach de Francfort-sur-Oder, la pianiste Danae Dörken interprètera le Concerto pour piano n°2 en ut mineur de Marie Jaëll avec le Brandenburgisches Staatsorchester Frankfurt, dirigé par Vilmantas Kaliunas. (Voir l’annonce.)


Versailles, 14 juin 2023 :
Trois compositrices au Conservatoire de Versailles.

Ce sont des œuvres de Mel Bonis, Marie Jaëll et Cécile Chaminade qui sont proposées cette année aux élèves du Conservatoire Versailles Grand Parc pour le Prix d’interprétation au piano, mercredi 14 juin 2023, à 16h et 20h, Auditorium Claude Debussy à Versailles. (Voir l’annonce.)


Paris, 23 juin 2023 :
Compositrices romantiques au Théâtre des Champs-Élysées.

La Fondation Bru Zane fait redécouvrir sept femmes compositrices du xixe siècle, élèves des plus grands maîtres, au Théâtre des Champs-Élysées à Paris, le 13 juin 2023 à 20h. Le Concerto pour piano n° 2 de Marie Jaëll est au programme de ce concert de l’Orchestre de Chambre de Paris, dirigé par Hervé Niquet, avec David Kadouch au piano. (Voir l’annonce.)

Poursuivre
Haut