Marie Jaëll, de l’Alsace à l’Europe

Une femme pianiste et compositrice à l’aube du xxe siècle

Ce site nécessite l’activation de Javascript

Marie Jaëll

Marie Jaëll (1846-1925), originaire de Steinseltz en Alsace du Nord, est une pianiste et compositrice qui a apporté une contribution originale à l’enseignement du piano.

Découvrir
Alfred et Marie Jaëll

Alfred et Marie Jaëll par le photographe Erwin Hanfstaengl
(Paris, vers 1880)

L’exposition

L’exposition Marie Jaëll (1846-1925). De l’art du piano à la science du toucher, réalisée par la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg et le Conseil Général du Bas-Rhin vous permet une première approche de Marie Jaëll.

Découvrir

À propos de ce site

L’Association Marie Jaëll-Alsace, fondée en 1998, a été dissoute lors de l’assemblée générale du 10 mars 2017. Le site de l’association a été fermé.

La plupart des informations relatives à Marie Jaëll et les numéros parus de la Lettre d’information resteront disponibles sur ce nouveau site.

Marie-Laure Ingelaere

Discographie

Pianistische Miniaturen von Komponistinnen, par Viviane Goergen, piano (Label Ars Produktion, 2019).
L’artiste interprète une sélection d’œuvres de dix compositrices, dont les Valses mignonnes de Marie Jaëll. (Ars Produktion.)


Quand les femmes composent, par Gérard Parmentier, piano, et Mona Lou, violoncelliste (Ensemble Tamaris21, 2018).
Ces musiciens au projet original interprètent des œuvres pour violoncelle et piano de compositrices du xixe siècle : des pièces de Luise-Aldolpha Le Beau et de Fanny Mendelssohn et la Sonate pour piano et violoncelle de Marie Jaëll. (Tamaris21.)


Marie Jaëll. Complete Works for Piano 1-4, par Cora Irsen, piano (Label Querstand, 2015-2017). L’intégrale des œuvres pour piano de Marie Jaëll comprend 5 CD en 4 volumes.
Le vol. 1 inclut des œuvres de jeunesse, comme la Sonate et Feuillet d’album (1872) et des compositions davantage marquées par l’influence de Franz Liszt.
Le vol. 2 est consacré aux 18 pièces pour piano d’après la lecture de Dante.
Les deux CD du vol. 3 rassemblent des œuvres composées entre 1871 et 1894, dont des pièces pédagogiques destinées à ses élèves.
Dans le vol. 4, Cora Irsen a enregistré les deux Concerti pour piano et orchestre, avec l’Orchestre symphonique de la WDR dirigé par Arjan Tien.
(Cora Irsen.)

Approfondir

Bibliographie

De nombreux manuscrits, ouvrages et partitions de Marie Jaëll sont désormais accessibles par le portail Numistral, la bibliothèque numérique patrimoniale du site universitaire alsacien.
(Voir https://www.numistral.fr/fr/fonds-marie-jaell.)


Marie Jaëll, Je suis un mauvais garçon. Journal d'une exploratrice des rythmes et des sons. Textes rassemblés par Lisa Erbès, Catherine Guichard et Christiane de Turckheim, Paris, Arfuyen, 2019, 256 p. (Les Vies imaginaires, 2). (Détails...)

Approfondir

Quelques liens

Nous avons appris avec tristesse le décès de la pianiste Catherine Guichard le 15 octobre 2019. Vice-présidente du Conseil d’administration de l’Association Marie Jaëll-Alsace de 2010 à 2017, membre de l’Association internationale Marie Jaëll à Paris, elle a contribué activement à la diffusion de l’œuvre de Marie Jaëll.
Voir l’hommage sur le site de l’AIMJ.

Actualités 2019

Paris, 10 décembre 2019 : L’émission de France-Musique Arabesques consacrée à Marie Jaëll.

Le mardi 10 décembre 2019, François-Xavier Scymczak a consacré une de ses Arabesques à « Marie Jaëll, pianiste et compositrice ». Il brosse un tableau fort intéressant par la diversité des enregistrements présentés qui illustrent bien les multiples facettes de son œuvre. (Écouter l’émission sur le site de France-Musique.)

Actualités 2020

Herford (Allemagne), 22 janvier 2020 :
Concert-lecture Marie Jaëll entre Weimar et Paris par Cora Irsen.

Sous le titre Marie Jaëll – Eine Frau zwischen Weimar und Paris, Begegnungen mit Brahms, Liszt und Saint-Saëns, la pianiste Cora Irsen propose une soirée associant musique et lecture de textes, le 22 janvier 2020 à 20h, au Studio de la NRW à Herford en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. (Voir l’annonce.)


Nancy, 29 janvier 2020 :
Conférence Plumes musicales du xixe siècle.

Dans le cadre des conférences 2019-2020 de l’association nancéienne ISR : Interpréter – Savoir – Réfléchir, Laurence Labroca évoquera Marie Jaëll et d’autres compositrices de son temps. (Voir le site de l’ISR.)


Bellevue (Etat de Washington, USA), 17 mars 2020 :
La pédagogie de Marie Jaëll devant l’Association des professeurs de musique du Lac Washington.

Le 17 mars 2020, sous le titre Marie Jaëll and the Education of the Creative Thinking, la pianiste Laure Struber, d’origine française, présentera la démarche pédagogique de Marie Jaëll à la Lake Washington Music Teachers Association. Ancienne élève de Lara Erbès et aujourd’hui docteure en Musical Arts de l’Université de Washington à Seattle, elle a consacré sa thèse, soutenue en 2017, à la méthode du Toucher. (Voir le site de la LWMTA.)


Venise (Italie), 28 mars – 25 avril 2020 :
Marie Jaëll dans le cadre du cycle La révélation des compositrices au Palazetto Bru Zane.

À l’occasion de son dixième anniversaire, le Palazetto Bru Zane, à Venise, propose un cycle de sept concerts intitulé La révélation des compositrices, du 28 mars au 25 avril 2020. Plusieurs œuvres de Marie Jaëll y seront interprétées à coté de celles, entre autres, de Mel Bonis, Louise Farrenc, Cécile Chaminade, Hélène de Montgeroult, Rita Strohl.
La présentation de ce festival dans le programme de la saison 2019-2020 du Palazetto Bru Zane permet de situer ces compositrices dans le monde musical de leur époque (p. 22-29). (Voir aussi les pages dédiées à ces concerts sur le site du Palazetto.)


Londres (Angleterre), 29 mars 2020 :
The Angel Orchestra interprète le Concerto pour violoncelle de Marie Jaëll.

The Angel Orchestra, dirigé par Peter Fender, avec le concours de la violoniste Abigail Dance, a mis le Concerto pour violoncelle de Marie Jaëll au programme de son concert de printemps, le 29 mars 2020 à 17h, en l’église Saint Silas à Londres. (Voir l’annonce sur site de l’orchestre.)


Paris, 16 mai 2020 :
Festival Présences Féminines – Compositrices d’hier et d’aujourd’hui.

Créé en 2011 à Toulon par Claire Bodin, le Festival Présences Féminines se produit en 2020 à La Scala Paris. Lors du premier concert, la pianiste Célia Oneto Bensaïd interprétera la dernière œuvre très personnelle et difficile de Marie Jaëll, inspirée par la lecture de Dante : Pièces pour piano. I. Ce qu’on entend dans l’Enfer. II. Ce qu’on entend dans le Purgatoire. III. Ce qu’on entend dans le Paradis. (Voir l’annonce.)

Poursuivre
Haut